Zenitram online dating hentia dating games

Les polyuréthannes résultent de la réaction chimique d’un polyisocyanate avec des groupements hydroxyles.Cette réaction était connue depuis plusieurs décennies, lorsqu'en 1937, Otto Bayer découvrit comment produire un plastique utilisable.Ils sont notamment caractérisés par une inertie chimique vis-à-vis de l’eau, de produits chimiques et de certains solvants, une résistance physique et mécanique importante, et une résistance à la lumière élevée dans le cas des aliphatiques.Les mousses polyuréthannes souples sont principalement sensibles à deux phénomènes de dégradation principaux que sont l’hydrolyse et l’oxydation.

La connaissance des matériaux constitutifs des œuvres d’art contemporain et de leur environnement est essentielle pour une meilleure compréhension de l’influence des traitements de conservation-restauration3.

La documentation précise des matériaux, procurée par les artistes, ainsi que la connaissance de leur mise en œuvre, permettent une meilleure compréhension des phénomènes d’altérations.

L’objet de cette publication est de présenter, d’une part, l’étude comportementale des mousses et vernis polyuréthannes face au vieillissement artificiel, et d’autre part l’étude d’une sculpture en mousse polyuréthanne peinte présentant des dégradations spécifiques.

Dans la décennie 1955-1965, apparurent les mousses de polyuréthanne souples et moulées (alvéoles ouverts) ainsi que les mousses rigides (alvéoles fermés).

Dans un premier temps, l'isocyanate utilisé était le TDI (toluène diisocyanate).

Leave a Reply